Reconnu dans le monde entier comme l’un des pianistes les plus talentueux de sa génération, Baptiste Trotignon se démarque par une carrière d’une impressionnante diversité. Entré au Conservatoire de Nantes à 17 ans, il est repéré dans le film d’Alain Corneau Le Nouveau Monde puis sacré « révélation française de l’année » aux Victoires de la Musique en 2003 et remporte le « Grand Prix du jazz de la Sacem » en 2011. Il s’entoure de musiciens au style aussi différent qu’éclectique dont Tom Harrell, légende vivante et inimitable de l’histoire du jazz, et Mark Turner : deux solistes qu’il aime décrire comme des « guerriers de la beauté ». Il s’associe également à Brad Mehldau avec qui il constitue un des duos les plus flamboyants de notre époque. Le voir en solo est une expérience inoubliable : on ne peut qu’être ému par ce mélange d’excellence et de subtilité.