En quelques années le site Internet et les compilations La Souterraine ont débusqué une scène musicale underground et disparate, chantée en français, qui se développe sous la surface médiatique.
La Tène réunit Alexis Degrenier à la vielle à roue amplifiée et deux figures de la scène suisse d’improvisation : Cyril Bondi à la percussion, et D’Incise (alias Laurent Peter) à l’harmonium indien et à l’électronique, pour un tourbillon de drone hypnotique où l’on rencontre le fantôme de Tony Conrad, en voyage initiatique dans les musiques populaires des Alpes et d’Auvergne.
Pour les usagers de la ligne 2 du métro parisien, croiser Mohamed Lamouri et son synthé est un moment magique du quotidien. La majeure partie du répertoire de ce chanteur de rue est consacrée aux chansons de Cheb Hasni, qu’il alterne avec des reprises des Eagles ou de Michael Jackson.
Le Mostla Sound System assurera les changements de plateau et le DJ set de fin de soirée.