Caterina Barbieri est une musicienne italienne qui vit à Berlin et qui publie ses albums sur le label anglais Important Records. Elle développe depuis quelques années une musique électronique dont les motifs répétitifs se situent à la frontière entre minimalisme, drone et techno. Ses compositions spectrales hypnotisent ses harmonies denses dessinent une cartographie sonore complexe où l’on devine les influences de John Dowland, CoH, Kerry Leimer ou Max Eilbacher.