Véritable concept-album utilisant les sonorités boisées des marimbas, de nombreux field-recordings et des emprunts à des formes japonisantes, Elpmas est une ode à la nature et un manifeste contre les mauvais traitements réservés aux peuples aborigènes. Moondog pensait, lorsqu’il a composé ce disque, que seul l’ordinateur serait capable de jouer ses entrelacs complexes et sinueux : il n’a donc jamais existé qu’en studio. La relecture que propose l’Ensemble 0 confronte de véritables instruments à l’électronique, voix réelles et fantômes se confondent alors pour faire surgir une musique qui emprunte autant aux canons de Jean-Sébastien Bach qu’aux Pow-Wow amérindiens.