Compte tenu du contexte sanitaire, ce spectacle ne pourra être présenté en salle. Il est néanmoins maintenu en streaming le 23 mars (uniquement) et sera proposé gratuitement.
Aux spectateurs qui avaient déjà acheté leurs places pour l’une des deux représentations (23 et 24 mars) : toutes les informations concernant le remboursement sont disponibles ici.

_
1986. Morton Feldman, compositeur américain, est sur son lit de mort. Un thérapeute aux méthodes singulières effectue secrètement un voyage astral dans son inconscient. Il s’y perd, y trouve la folie, le réconfort. Et surtout la musique. En s’appuyant sur un décor plastique et visuel où chaque élément a ses propriétés musicales, les personnages – un thérapeute, une chirurgienne et un musicologue – tentent de rendre tangible la pensée créatrice de Morton Feldman. Interlocuteur et entité vivante à part entière, un piano mécanique joue les œuvres de musiciens contemporains (Morton Feldman, John Cage, Éliane Radigue et Cornelius Cardew).
En s’intéressant au processus créatif d’une œuvre, le metteur en scène questionne l’idée d’une pensée musicale susceptible de régir notre rapport au monde.