La musique de Lyra Pramuk recèle une forme futuriste de spiritualité. Fusionnant chant lyrique, mélodies pop et ferveur des clubs, le premier album de l’Américaine, Fountain, est un voyage bercé par la voix de l’artiste : enregistrée, retravaillée, sculptée comme un matériau physique. Proche de sorciers de l’électronique comme Holly Herndon ou Colin Self, Lyra Pramuk affiche également Björk, Laurie Anderson et Meredith Monk au nombre de ses influences. Avec son approche non binaire du monde, elle propose une forme nouvelle de post-humanité artistique.
_