Remarquable pianiste et grand connaisseur de la chose minimaliste, Melaine Dalibert est un compositeur reconnu. Pour Variations, il présente un programme autour de deux grandes figures de la musique américaine : Morton Feldman et Peter Garland. Dernière œuvre pour piano de Morton Feldman, Palais de Mari est écrite à une période où il s’intéresse aux tissages artisanaux du Proche et du Moyen-Orient : il s’inspire de leurs imperfections graphiques pour composer une musique fragile, en suspension. Cette œuvre majeure dessine un paysage de répétitions, modifié par de légers changements de rythme, de hauteur et de tempo.

Élève de Harold Budd, Peter Garland a composé pour son amie et collaboratrice Aki Takahashi la suite d’élégies Waves Breaking on Rocks. Au piano, l’accent est mis sur la résonance, l’espace et la couleur, faisant ainsi écho à la musique de Morton Feldman.